Glossaire d’examen

actif de l’entreprise
La valeur d’une entreprise qui est possédée par un employé ou un dirigeant.
actif
Toute chose de valeur qui est possédée. Voir également : bilan, passif.
action
Une partie des actifs d’une entreprise qui peut être échangée. Cela donne à l’actionnaire le droit de recevoir une part des profits de l’entreprise et de bénéficier d’une hausse de la valeur des actifs de l’entreprise. Connu également sous le terme : action ordinaire.
ajustement environnemental
Ajustement comptable apporté aux mesures conventionnelles du revenu national pour prendre en compte la valeur du capital naturel.
assurance sociale
Dépenses publiques financées par les impôts et qui offrent une protection contre différents risques économiques (par exemple, la perte de revenus consécutive à la maladie ou au chômage) et permettent aux individus de lisser leurs revenus tout au long de la vie. Voir également : coassurance.
auto-assurance
L’épargne que fait un ménage pour pouvoir maintenir sa consommation en cas de baisse temporaire du revenu ou d’un besoin d’une dépense très importante.
bien de consommation
Un bien ou un service qui satisfait les besoins des consommateurs sur une courte période.
bien normal
Un bien pour lequel la demande augmente lorsque le revenu d’une personne augmente, en maintenant tous les prix inchangés.
biens d’équipement
L’ensemble des équipements, bâtiments, matières premières et autres facteurs de productions utilisés dans la production de biens et de services, incluant, le cas échéant, les brevets, ainsi que tout autre type de propriété intellectuelle utilisé.
biens durables
Biens de consommation avec une espérance de vie de plus de trois ans, comme les meubles, les automobiles ou les réfrigérateurs.
bilan
Un enregistrement des actifs, passifs et du patrimoine net d’un acteur économique tel qu’un ménage, une banque, une entreprise ou un État. Voir également : actif, passif, patrimoine net.
brevet
Un droit de propriété exclusive d’une idée ou d’une invention, qui dure sur un intervalle de temps spécifique. Durant cette période, le brevet permet à son propriétaire d’être un monopoliste ou son usager exclusif.
capital humain
Stock de connaissances, de compétences, d’attributs comportementaux et de caractéristiques personnelles qui déterminent la productivité du travail ou le revenu du travail d’un individu.
capitalisme
Un système économique dans lequel la propriété privée, les marchés ainsi que les entreprises jouent un rôle-clé. C’est le contraire d’un régime communiste, où l’État est l’acteur économique le plus important.
choix sous contrainte
Ce problème se pose quand nous réfléchissons à la manière de faire le meilleur choix pour nous, étant donné nos préférences et contraintes et lorsque les choses désirées sont rares.
chômage
Une situation dans laquelle une personne qui a la capacité et la volonté de travailler n’est pas employée.
coassurance
Une manière de regrouper l’épargne de différents ménages pour que chaque ménage puisse maintenir son niveau de consommation en cas de baisse temporaire du revenu ou d’un besoin d’une dépense très importante.
coefficient budgétaire
Part de la dépense de consommation consacrée à un bien ou à un service.
coefficient de Gini
Une mesure de l’inégalité d’une quantité telle que le revenu ou le patrimoine, qui varie d’une valeur de zéro (il n’y a aucune inégalité) à un (si une seule personne dans l’économie obtient toute la quantité).
comptabilité nationale
Le système utilisé pour mesurer la production et la dépense totale d’un pays.
consommation
Dépense dans des biens de consommation incluant des biens et services de courte durée ainsi que des biens et services de longue durée que l’on appelle biens durables.
contrainte budgétaire
Une équation qui représente l’ensemble des combinaisons de biens et de services qu’un individu pourrait obtenir en mobilisant toutes ses ressources budgétaires.
contrat
Un document juridique ou un accord qui spécifie l’ensemble des actions que les parties au contrat doivent entreprendre.
coopérative (entreprise)
Une entreprise qui est majoritairement ou entièrement détenue par ses employés, qui ont donc la capacité de recruter et de renvoyer les dirigeants. Ce type d’entreprise se distingue d’une entreprise classique qui est majoritairement ou entièrement détenue par les dirigeants.
côté « demande »
Le côté d’un marché au sein duquel les participants sont disposés à dépenser de l’argent afin d’acquérir un bien ou un service (par exemple, les consommateurs qui achètent du pain). Voir également : côté « offre ».
côté « offre »
Le côté d’un marché au sein duquel les participants sont disposés à offrir quelque chose en échange d’argent (par exemple, ceux qui vendent du pain). Voir également : côté « demande ».
coût d’opportunité
Lorsque le choix d’une action requiert de renoncer à l’action de second rang, il s’agit du bénéfice net de l’alternative à laquelle on renonce.
coût marginal
L’effet sur le coût total de produire une unité supplémentaire.
créancier résiduel
La personne qui reçoit le revenu net d’une entreprise ou d’un autre projet après le paiement de tous les coûts contractuels (par exemple, le coût d’employer des salariés ou de payer des taxes).
crise financière mondiale
Cette crise débuta en 2007 avec l’effondrement des prix immobiliers aux États-Unis. Les effets de la crise se firent sentir partout dans le monde puisque le commerce mondial recula considérablement.
cycle économique
Alternance de périodes avec des taux de croissance rapides et lents (voire négatifs). L’économie va d’une expansion à une récession puis connaît de nouveau une expansion.
décile
Un sous-ensemble d’observations, construit en ordonnant l’ensemble complet d’observations en fonction des valeurs d’une variable donnée, puis en divisant l’ensemble en dix groupes de taille égale. Par exemple, le premier décile fait référence aux 10 % de valeurs les plus faibles d’un ensemble d’observations.
déflation
Une baisse du niveau général des prix. Voir également : inflation.
démocratie
Un système politique, qui idéalement confère à tous les citoyens un égal pouvoir politique, défini par des droits individuels tels que la liberté de parole, de rassemblement et de presse ; des élections justes pour lesquelles toute personne adulte est éligible pour voter ; et où le perdant à l’issue de ces élections quitte le pouvoir.
dépense publique
Les dépenses de l’État pour acquérir des biens et services. Quand elles sont utilisées comme composante de la demande agrégée, elles n’incluent pas les dépenses de transfert, comme les pensions de retraite ou les allocations chômage. Voir également : transferts de l’État.
dépenses des ménages
Dépenses effectivement réalisées par les ménages résidents pour acquérir des biens et des services destinés à la satisfaction de leurs besoins. Les produits correspondants ne sont pas stockés, mais considérés comme consommés au moment de leur achat, même s’ils sont durables (voitures, électroménagers, meubles, etc.).
dépreciation
La perte de valeur d’une forme de capital qui a lieu, soit à cause de l’utilisation (usure) ou du passage du temps (obsolescence).
dépréciation
La perte de valeur d’une forme de capital qui a lieu, à cause de l’utilisation (usure) ou du passage du temps (obsolescence).
désinflation
Une baisse du taux d’inflation. Voir également : inflation, déflation.
dotation
Les données sur un individu qui sont susceptibles d’affecter son revenu, comme sa richesse, ses terres, son logement ou un portefeuille d’actions. Cela inclut également le niveau et la qualité de son éducation, des formations spécifiques, les différents langages informatiques que l’individu peut manier, ses expériences professionnelles lors de stages, sa nationalité, le cas échéant, le visa qu’il possède (ou carte verte) lui permettant d’être employé dans un marché de travail particulier, son genre, voire son origine ethnique ou son groupe social. Voir également : capital humain.
droits de propriété
Protection légale de la propriété, qui inclut le droit d’en exclure l’usage à des tiers, la jouissance ou le droit de vendre le bien possédé.
économie
L’étude de la manière dont les individus interagissent entre eux et avec leur environnement naturel afin d’assurer leur subsistance, et comment celle-ci peut varier au cours du temps.
effet de revenu
L’effet qu’un revenu additionnel aurait s’il n’y avait pas de changement dans le prix ou le coût d’opportunité.
effet de substitution
L’effet dû uniquement aux changements dans le prix ou le coût d’opportunité, pour un nouveau niveau d’utilité donné.
entreprise
Une organisation économique qui paye des salaires pour employer des individus et achète des facteurs de production dans le but de produire et de commercialiser des biens et services dans l’intention de faire des profits.
épargne de précaution
Une augmentation de l’épargne pour maintenir son patrimoine à son niveau cible. Voir également : patrimoine cible.
épargne
Quand les dépenses de consommation sont inférieures au revenu net. Voir également : revenu net.
État-providence
Un ensemble de politiques publiques visant à améliorer le bien-être des citoyens en aidant au lissage des revenus (par les allocations chômage et les retraites, par exemple).
État
Au sein d’un territoire donné, la seule entité qui peut dicter aux citoyens ce qu’ils doivent ou ne peuvent pas faire, peut légitimement faire usage de la force et restreindre la liberté d’un individu à cette fin. Connu également sous le terme : pouvoirs publics.
facteurs de production
La main-d’œuvre, les machines et les équipements (généralement appelés « capital »), les terres et d’autres apports à un processus de production.
flux
Une quantité mesurée par unité de temps, telle que le revenu annuel ou le salaire horaire. Voir également : stock.
fonction de production
Cela décrit la relation entre la quantité produite et les quantités de facteurs de production utilisées à cette fin. La fonction décrit les différentes combinaisons capables de produire la même chose.
Grande Dépression
La période de forte baisse de la production et de l’emploi dans beaucoup de pays dans les années 1930.
impatience pure
C’est une caractéristique d’une personne qui attribue plus de valeur a une unité additionnelle de consommation maintenant que dans le futur alors même que les montants de consommation maintenant et plus tard sont identiques. L’impatience pure se produit lorsqu’une personne est impatiente de consommer plus dans le présent parce qu’elle attribue moins de valeur à la consommation dans le futur pour des raisons de myopie, faible volonté ou autres.
indice de développement humain (IDH)
Il est calculé en combinant les valeurs correspondant à l’espérance de vie, au nombre prévu d’années de scolarisation, au nombre moyen d’années de scolarisation et au revenu national brut par habitant.
indice des prix à la consommation (IPC)
Une mesure du niveau général des prix payés par les consommateurs pour acquérir des biens et services, incluant les taxes sur la consommation.
industrie
Activité économique visant la production de biens : agriculture, extraction, manufacture et construction. Le secteur manufacturier est la composante la plus importante.
inflation
Une hausse du niveau général des prix dans l’économie. Mesurée habituellement sur un an. Voir également : déflation, désinflation.
innovation
Le processus d’invention et de diffusion dans son ensemble.
intensif en travail
Se dit de l’utilisation d’une plus grande quantité de travail dans la production, comparativement aux machines et autres facteurs de production. Voir également : intensif en capital.
invention
Le développement de nouvelles méthodes de production et de nouveaux produits.
investissement
Dépense dans des biens d’équipement nouvellement produits (machines et équipements) et dans des bâtiments, y compris de nouveaux logements.
marché
Un marché est une manière de mettre en relation des personnes qui pourront mutuellement en bénéficier via l’échange de biens et services à travers un processus d’achat et de vente.
monnaie
Un intermédiaire d’échange consistant en des billets de banque et des dépôts bancaires, ou de toute autre chose pouvant être utilisée pour acheter des biens et des services, et qui est acceptée comme paiement, car d’autres peuvent l’utiliser à cette même fin.
neutre en termes de répartition
Une mesure qui n’est ni progressive, ni régressive de sorte qu’elle n’altère pas la répartition des revenus. Voir également : progressive (mesure), régressive (mesure).
norme sociale
Un accord commun entre la plupart des membres d’une société sur ce que les individus devraient faire dans une situation donnée, quand leurs actions affectent les autres.
obligation d’État
Un instrument financier émis par les États, promettant de payer des flux d’argent à des périodes déterminées.
obligation
Un type d’actif financier où l’émetteur s’engage à payer au détenteur un montant donné dans le temps. Connu également sous le terme : obligations de sociétés.
passif
Toute chose de valeur qui est due. Voir également : bilan, actif.
patrimoine cible
Le niveau de patrimoine qu’un ménage cherche à détenir, en se fondant sur ses objectifs économiques (ou préférences) et ses attentes. On suppose que les ménages essayent, autant que possible, de maintenir ce niveau de patrimoine face aux changements de leur situation économique.
patrimoine net
Actif moins passif.
patrimoine
Stock des choses que l’on possède, ou valeur de ce stock. Cela comprend la valeur de marché de la maison, voiture, terre, immeuble, machine ou autre bien d’équipement que l’on possède, ainsi que les actifs financiers comme les actions ou obligations. On y soustrait toutes les dettes, par exemple le prêt hypothécaire à la banque. On y ajoute les dettes que d’autres personnes ont à notre égard.
politique de prédistribution
Actions publiques qui affectent les dotations des individus et leurs valeurs, dont la distribution des revenus primaires et de la richesse privée. L’éducation, le salaire minimal et les mesures de lutte contre les discriminations sont des exemples de ce type d’actions. Voir également : politique de redistribution.
politique de redistribution
Impôts, transferts monétaires et en nature de l’État qui génèrent une redistribution du revenu final différente de celle des revenus primaires. Voir également : politique de prédistribution.
politiques de l’offre
Un ensemble de politiques économiques visant à améliorer le fonctionnement de l’économie en augmentant la productivité et la compétitivité internationale et en réduisant les profits après impôts et les coûts de production. Ces politiques incluent celles visant à diminuer la taxation des profits, à durcir les conditions d’obtention des allocations chômage, à changer la législation pour faciliter le licenciement et à réformer les politiques de concurrence pour réduire le pouvoir de monopole. Connu également sous le terme : réformes du côté de l’offre.
population active
Le nombre de personnes au sein de la population en âge de travailler qui ont ou aimeraient avoir un emploi rémunéré. Ils sont soit employés (cela inclut les indépendants), soit au chômage. Voir également : taux de chômage, taux d’emploi, taux de participation.
pouvoir d’achat
Volume de biens et services qu’un revenu permet d’acheter. Son évolution est liée à celle des prix et des salaires.
préférences
Description du bénéfice ou du coût que nous associons à chaque résultat possible.
prix constants
Prix corrigés de l’augmentation des prix (inflation) ou de leur baisse (déflation) de telle sorte qu’une unité de monnaie représente toujours le même pouvoir d’achat à différentes périodes de temps. Voir également : parité pouvoir d’achat.
prix relatif
Le prix d’un bien ou d’un service relatif à un autre (habituellement exprimé sous forme d’un ratio).
problème de choix sous contrainte
Ce problème se pose quand nous réfléchissons à la manière de faire le meilleur choix pour nous, étant donné nos préférences et contraintes et lorsque les choses désirées sont rares.
production agrégée
La production totale au sein d’une économie, agrégeant tous les secteurs et toutes les régions.
production nette
Production brute moins la dépréciation. Voir également : PIB, dépréciation.
productivité du travail
Quantité totale produite divisée par le nombre d’heures ou une autre mesure du facteur travail.
productivité moyenne
Quantité totale produite divisée par un facteur de production donné, par exemple par travailleur (divisée par le nombre de travailleurs) ou par travailleur et par heure (quantité totale produite divisée par le nombre total d’heures de travail effectuées).
produit intérieur brut (PIB)
Une mesure de la valeur marchande de la production de l’économie à une période donnée.
progrès technique
Un changement de technologie qui réduit la quantité de ressources (travail, machines, terres, énergie, temps) requises pour atteindre une quantité donnée de production.
progrès technologique
Un changement de technologie qui réduit la quantité de ressources (travail, machines, terres, énergie, temps) requises pour produire la même quantité de production.
progressive (mesure)
Une dépense ou un transfert qui en proportion augmente davantage les revenus des ménages pauvres que ceux des plus riches. Voir également : régressive (mesure).
propension marginale à consommer (PmC)
La variation de la consommation quand le revenu disponible varie d’une unité.
propriété privée
Le droit de jouir de ses possessions de la manière désirée, en exclure les autres de leur usage, tout en ayant la possibilité de les offrir ou les vendre à des tiers qui deviendront ensuite les nouveaux propriétaires.
propriété
Le droit d’utiliser et d’exclure des tiers de l’usage d’un bien tout en ayant le droit de vendre le bien possédé.
rareté
Se dit d’un bien qui est désiré et pour lequel il y a un coût d’opportunité à en posséder davantage.
récession
Le Bureau national pour la recherche économique des États-Unis (NBER) la définit comme une période de déclin de la production. Elle prend fin quand l’économie recommence à croître. Une autre définition est une période lors de laquelle le niveau de production est inférieur à son niveau normal, même si l’économie est en croissance. Elle se poursuit jusqu’à ce que la production augmente suffisamment pour atteindre à nouveau le volume normal. Le problème de cette définition alternative est que la « normalité » du niveau de production est un concept subjectif.
recette marginale
La hausse de recette obtenue en augmentant la quantité d’une unité supplémentaire.
régressive (mesure)
Une dépense ou un transfert qui en proportion augmente davantage les revenus des ménages riches que ceux des plus pauvres. Voir également : progressive (mesure).
rendements marginaux décroissants de la consommation
Plus l’individu consomme, et plus la valeur qu’attribue un individu à une unité additionnelle de consommation décroît. Connu également sous le terme : utilité marginale décroissante.
réserves (naturelles)
La quantité d’une ressource naturelle qu’il est économiquement possible d’extraire étant donné les technologies existantes. Les réserves naturelles ne constituent qu’une partie des ressources naturelles disponible sur Terre. Voir également : ressources (naturelles).
ressources (naturelles)
La quantité totale estimée d’une substance dans la croûte terrestre. Voir également : réserves (naturelles).
revenu brut
Revenu avant impôt. Inclut la dépréciation. Voir également : revenu, revenu net, dépréciation.
revenu disponible
Le revenu accessible après paiement des impôts et réception des transferts de l’État.
revenu final
Une mesure de la valeur des biens et services qu’un ménage peut consommer à partir de son revenu disponible. Il est égal au revenu disponible moins la TVA payée, auquel on ajoute la valeur des services publics reçus.
revenu net
Revenu brut moins la dépréciation. Voir également : revenu, revenu brut, dépréciation.
revenu
Le montant de profits, d’intérêts, de rentes, de salaires, et les autres paiements (y compris les transferts de l’État) reçus, net des impôts payés, mesuré sur une période donnée telle qu’une année. Le revenu correspond à la quantité maximale qu’un individu peut consommer sans modifier son patrimoine. Connu également sous le terme : revenu disponible. Voir également : revenu brut.
revenus d’activité
Salaires et tout autre type de revenu tiré du travail.
Révolution industrielle
Une vague d’avancées technologiques et de changements organisationnels qui a commencé en Grande-Bretagne au 18e siècle, et qui a transformé une économie basée sur l’agriculture et l’artisanat en une économie du commerce et de l’industrie.
science économique
L’étude de la manière dont les individus interagissent entre eux et avec leur environnement naturel afin d’assurer leur subsistance, et comment celle-ci peut varier au cours du temps.
spécialisation
Elle apparaît quand un pays ou toute autre entité produit une gamme de biens et services plus étroite que ceux qu’ils consomment ; il leur faut acquérir par l’échange les biens et services qu’ils ne produisent pas.
stock
Une quantité mesurée à un instant T. Ses unités ne dépendent pas du temps. Voir également : flux.
structure de consommation
Répartition des dépenses de l’ensemble des ménages.
syndicat
Une organisation qui est composée majoritairement d’employés, dont les activités principales incluent la négociation des salaires et des conditions de travail de ses membres.
système économique
Les institutions qui organisent la production et la distribution des biens et services dans toute une économie.
taux chômage
Le nombre de personnes au chômage rapporté à la population active. Voir également : population active.
taylorisme
Innovation dans la gestion qui a pour but de réduire le coût du travail, par exemple en divisant les emplois qualifiés en plusieurs tâches demandant peu de qualifications dans l’optique de diminuer les salaires.
technologie d’usage général
Avancées technologiques ayant des applications à de nombreux secteurs, qui peuvent rapidement être améliorées et engendrent d’autres innovations. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’électricité sont deux exemples classiques.
technologie
Un procédé transformant un ensemble de matériaux et d’autres facteurs de production, y compris la force de travail et les machines, en production.
transferts de l’État
Dépense de l’État sous la forme de paiements aux ménages ou individus. Les allocations chômage et les pensions de retraite sont des exemples de transferts. Les transferts ne sont pas inclus dans la dépense publique (G) de la comptabilité nationale. Voir également : dépense publique.
transferts en nature
Dépense publique sous la forme de services gratuits ou subventionnés pour les ménages, plutôt que sous la forme de transferts monétaires.
Trente Glorieuses
Période caractérisée par une très forte croissance de la productivité, un emploi élevé et une inflation faible et stable. S’étend de la fin de la Seconde Guerre mondiale au début des années 1970.
utilité marginale
L’utilité supplémentaire résultant d’une hausse d’une unité d’une variable donnée.
utilité
Indicateur numérique de la valeur qu’un individu confère à un résultat possible, de sorte qu’un résultat avec une valeur supérieure sera toujours choisi par rapport à un résultat présentant une valorisation inférieure, lorsque les deux sont disponibles.
valeur ajoutée
Pour un processus de production, c’est la valeur de la production moins la valeur de tous les facteurs de production (appelés les biens intermédiaires). La valeur ajoutée est égale aux profits avant impôt et aux salaires. Les biens d’équipement et le travail utilisés dans la production ne sont pas des biens intermédiaires.